L’ode au Thé de Lu Tung

« La première tasse humecte ma lèvre et mon gosier. La deuxième rompt ma solitude. La troisième pénètre dans mes entrailles et y remue des milliers d’idéographies étranges. La quatrième me procure une légère transpiration, et tout le mauvais de ma vie s’en va à travers mes pores. A la cinquième tasse, je suis purifié. La … Lire la suite